3   19
2   23
1   13
0   10
1   16
1   13

Désenchantée, la série Netflix du créateur des Simpson

Quand le géant Netflix commande une série d’animation au grand Matt Groening, on ne peut qu’être impatient de découvrir le résultat ! Annoncés au cours de l’été 2017, les dix premiers épisodes de Désanchantée viennent de faire leur apparition sur le service de vidéo à la demande. Je vous livre mon sentiment…

Et ainsi naquit Désanchantée…

Sous une forme ou une autre, tout le monde connaît Matt Groening… Et si ce nom ne vous dis rien, sachez qu’il s’agit de celui du créateur de Futurama, mais aussi et surtout des Simpson, la plus célèbre des séries d’animation qui en est à sa 29e saison ! Pour faire simple, l’homme, 64 ans cette année, est un génie dans son domaine, l’un des créatifs les plus talentueux au monde, un maître respecté à qui Netflix a confié la réalisation d’une série inédite ! Et ainsi naquit Désanchantée…

Désanchantée, c’est un conte qui n’a rien du conte de fée ! Prenez un beau royaume, Dreamland, et transformez-le en lieu de débauche, sale et malfamé… Prenez un bon roi, et transformez-le en gros plein de soupe (expression désuète mais ô combien rigolote) bon à rien et incompétent ! Prenez une princesse charmante et transformez-la en gourgandine alcoolique et totalement incontrôlable… Vous aurez alors une partie des ingrédients qui constituent Désanchantée !

To Bean ou not to Bean…

Désanchantée conte les aventures de la princesse Bean. Orpheline depuis son plus jeune âge, Bean, dont l’apparence physique n’est pas sans rappeler Daenerys Targaryen de la saga Game of Thrones, est une incorrigible entêtée qui refuse tout ce qui attrait au protocole que sa condition de fille du Roi Zög lui impose ! Vagabonde dans l’âme, Bean ne rêve que d’aventure, et elle sera servie avec la rencontre d’Elfo et de Luci, un elfe et un démon, avec qui elle formera le trio de choc au centre de toute l’histoire de Désanchantée… Ces trois amis connaîtront bon nombre de péripéties au fil de l’aventure…

Pas désenchanté, mais presque…

Si Désanchantée n’est pas été une déception totale en ce qui me concerne, il n’en reste pas moins que je suis resté dubitatif devant une bonne partie des dix chapitres mis en ligne, ce qui ne constitue que la moitié des vingt épisodes de la saison une de Désanchantée, Netflix préférant entretenir le suspens…

Alors, oui, j’aime beaucoup la direction artistique et la réalisation technique. Sur ce point, rien ou presque à redire ! Le travail sur les décors est top ! C’est beau, bien dessiné, moderne et rétro à la fois. J’aime ! J’aime également la façon dont chaque personnage est traité, du Roi Zög à la princesse Bean, en passant par la belle-mère de Bean, les conseillers du roi, le crieur déjanté et les personnages d’Elfo et de Luci, qui sont tout simplement extra ! J’apprécie aussi les nombreux clins d’œil faits aux Simpson, Futurama, Game of Thrones, Star Wars et même Warcraft, mais j’ai eu le plus grand mal à terminer le visionnage de ces dix épisodes…

Désanchantée n’est clairement pas mauvais, mais je trouve que ça manque cruellement de rythme ! Les derniers épisodes corrigent le tir, mais je me suis pas mal ennuyé pendant les sept premiers épisodes, si bien qu’il a fallu me motiver pour avancer dans l’histoire ! J’ai le plus grand respect pour Matt Groening, et notamment pour les Simpson, et son légendaire humour, que je vénère depuis toujours, mais les blagues et situations sensées être drôles tombent à plat dans Désanchantée ! Moi, bon public, je n’ai dû vraiment rigolé qu’une demi-douzaine de fois sur l’ensemble de la demi-saison ! Je ne m’attendais pas à exploser de rire à chaque situation, mais quand une réplique sensée faire mouche n’inspire finalement rien d’autre que l’indifférence, çà fait drôlement bizarre…

Je suis toutefois impatient de découvrir la suite de l’aventure, car, à mes yeux, Désanchantée est clairement monté en intérêt au fil de ses épisodes ! Reste à voir quand Netflix sera disposé à mettre à disposition les dix derniers chapitres, ce qui ne semble visiblement pas gagné pour cette fin d’année 2018 !

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Vous recherchiez quelque chose?